LUTTE : Que devient-il? Mis KO par Ama Baldé, Malick Niang disparaît de l’arène.

SENESPORT.NET, MK, NJ : Les nombreux observateurs et techniciens avaient-ils trompé Malick Niang (Ecurie Door Waar) ? En tout cas, donné favori, il avait perdu son combat le dimanche 1er juin 2014 face à Ama Baldé (Falaye Baldé) qui l’avait mis KO débout avant de l’achever au sol. Et depuis, il est perdu de vue.

Depuis que Malick Niang (Door Waar) a enregistré la 1ère défaite de sa carrière face à Ama Baldé le 1er juin 2014, il a carrément disparu de l’arène.

Pour rappel, il était venu avec une confiance débordante dans le but de corriger ou signer un KO, mais le sociétaire de Door Waar avait plutôt été cueilli par un beau crochet du fils de feu Falaye Baldé. Visiblement ébranlé et sur trois (3) appuis, son adversaire l’avait coincé au sol, l’avait roué de coups avant de le faire choir sur son ventre.

Film du combat

Sans round d’observation, le combat entre Ama Baldé et Malick Niang avait déjà atteint sa vitesse de croisière juste après le coup d’envoi de l’arbitre. Fidèle à sa technique punitive et expéditive, Malick Niang s’empressait d’abréger le choc par la bagarre. L’adversaire est même envoyé chez le médecin de l’arène pour soin.

Mais la blessure avait eu pour effet de réveiller la bête d’Ama Baldé qui changea de stratégie et opta pour le même registre: La bagarre.

Ayant visiblement opté pour le pugilat plutôt que pour la lutte pure et dure, Malick Niang marchait sur Ama Baldé tout en frappant. 

Les coups de poing mal ajustés dont la plupart étaient dans le vent ou dans la garde d’Ama Baldé, il sera bien cueilli par la riposte de l’adversaire. Ama lui servit également une belle salve au visage qui l’ébranla. Voyant Malick Niang mal en point, Seul Bou Ndao, accélera, alla à l’abordage et lui flanqua un autre crochet qui l’envoya au sol sur trois (3) appuis. Dans un enchaînement incroyable, Ama Baldé s’affala sur Malick qu’il maintint au sol en lui envoyant des coups au visage avant de le faire choir sur le ventre.

Première défaite du Géant cogneur, et par KO. Lui, jadis réputé pour les KO dans l’arène.

Ainsi démystifié comme son mentor Yékini (Ndakaru), Malick Niang a disparu de l’arène. Bientôt 6 ans qu’on n’a aucune nouvelle de ce gladiateur.

Koné Mamadou, New-Jersey (USA)

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *