KARATE : OPEN DE PARIS, 1ère JOURNEE : Difficile pour les sénégalais…

SENESPORT.NET, SLF (Paris) : Il est clair en organisant cet Open League 1, les responsables de la fédération française de karaté do se projettent sur l’avenir avec, bien sûr, les jeux olympiques de Tokyo 2020, mais aussi, et surtout  sur les JO de 2024 que la France va abriter.

C’est pourquoi, ce vendredi 25 janvier 2019 et ce jusqu’au dimanche 27 janvier 2019, toutes les dispositions ont été prises par Francis Didier et son équipe pour que cet événement de dimension mondiale soit une réussite.

Pour près de 800 participants, combattants, arbitres, officiels et organisateurs, venus de 80 nations, le stade Pierre De Coubertin de Paris est entrain de vibrer depuis ce vendredi nation aux sons des kiaïs de différents combattants hommes et dames. Les sénégalais ne sont pas en reste. Même si Saliou Diouf a perdu devant un Russe du nom de Plakhutin Evgeny par 0 à 4. Ce dernier s’est retrouvé en demi-finale mais, il a été  battu en demi-finale. Ce russe est sorti de la compétition avec une grosse déception. Mais, pas plus que le sénégalais venu de Dakar, la veille, Saliou Diouf qui par moments avait espéré disputer le repêchage pour la médaille de bronze. En effet, si le russe avait gagné cette demi-finale, cela ferait l’affaire de Saliou Diouf. Malheureusement, ses adversaires étaient plus forts et mieux préparés.

Vers 16 heures, c’était au tour de Papa François Diouf dans la catégorie des moins de 67 KG de monter sur le tatami. A l’instar de Saliou Diouf, il n’a pas tenu devant son adversaire Aghalarzade Tural du Kazakstan. Il est éliminé sur le score de 3 à 0.

Tous les espoirs pour cette première journée se tournent sur le capitaine de l’équipe nationale Abdourahmane Moundor Sène dans la catégorie des moins de 75 kg. Il rencontre le jordanien Aldweik Hatem… A signaler que le Sénégal avait rencontré aux championnats du monde de Madrid la Jordanie et l’avait battu par 3 à 0 en équipes. Ce qui peut être un avantage psychologique pour Abdourahmane Moundor Sène très motivé. Malheureusement, le jordanien a pris sa revanche sur le Sénégal en pensant à Madrid. Aldweik Hatem a battu Abdourahmane Moundor Sène par 3 à 0.

Il va falloir revenir ce samedi 26 janvier 2019 avec Abdou Lahat Cissé, Papa Mbaye et Maguette Seck. En attendant, Fodé Ndao fait des réglages avec l’équipe et ce samedi sera très chaud pour les gosses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *