LUTTE : EUMEU SENE VS BOMBARDIER : Eumeu Sène nouveau Roi des Arènes.

SENESPORT.NET, ESSYL : Ce samedi 28 juillet 2018 sera gravé à jamais dans les annales de la lutte sénégalaise avec cette confrontation royale qui a opposé deux mastodontes de la lutte avec frappe du Sénégal. Combat royal remporté de fort belle manière par le pikinois leader de l’écurie « Tay Shinger », Eumeu Sène devant son adversaire d’un instant le mbourois Bombardier en moins de trois minutes. Qui l’aurait cru?

Ce combat s’est déroulé devant le Ministres des sports Mr Matar Bâ entouré de différentes autorités administratives et politique du Sénégal. Deux ans de préparations pour les deux lutteurs, Eumeu Sène et Ousmane Dia Bombardier. Deux lutteurs au palmarès élogieux. Mais, ce samedi, les pikinois sont rentrés au bercail avec la victoire de leur poulain Eumeu Sène et la couronne de Roi des Arènes. Une belle victoire de Eumeu Sène qui durant toute sa carrière n’a eu que des combats de titans.

Deux ans de préparation, deux chaines de télévision, deux Chefs d’Etats, deux nations, deux lutteurs qui ont honoré leur contrat ce fut véritablement l’apothéose au stade Léopold Sédar Senghor avec un public venu nombreux de partout.

Après les combats préliminaires, place au choc royal. Apparemment, Eumeu Sène était pressé d’en finir. Cela avait même irrité par moments son adversaire. Mais, avec un calme olympien, l’enfant de la Petite côte avait affiché la sérénité. Le coup de sifflet de l’arbitre avait libéré les deux acteurs et l’ensemble des amateurs et téléspectateurs de la télévision sénégalaise et gambienne.

Quelques secondes seulement de regards perçants entre les deux lutteurs suivis de balancements de bras rythmés. Eumeu Sène avait fini de prendre la température de son adversaire. Il prenait l’initiative d’aller chercher son adversaire Bombardier qui a vite compris Eumeu Sène. Il refusa de subir et sur un direct d’Eumeu, Bombardier riposta par un coup fulgurant qui passe à côté. Il devait enchainer par un coup circulaire qui touche à la tempe, près de l’œil gauche du leader pikinois.

Mais, c’était sans compter avec la détermination et la soif de vaincre d’Eumeu Sène qui a fait un recul stratégique avant d’aller chercher la jambe gauche de Bombardier. Un seul corps à corps devait suffire pour que le pikinois mette en déséquilibre Bombardier qui, de tout son poids, touche le sol avec les quatre appuis. Le stade explose et le camp d’Eumeu Sène célèbre la victoire de leur protégé, Eumeu Sène qui devient du coup, nouveau Roi des Arènes arrachant la couronne à Bombardier.

Une chose est sûre, Pikine va faire la fête toute la nuit de ce samedi 28 juillet 2018. Encouragements à Bombardier et félicitations à Eumeu Sène qui ferme sa saison de fort belle manière. Cap maintenant vers l’Arène nationale la saison prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *